Chronique album (Le Palindrome)

Après Rose, où Rose se libérait d'une rupture douloureuse, après Les souvenirs sous ma frange, où se mêlaient souvenirs et nouvelle rupture, voici Et puis juin, où elle apparaît sous un jour plus lumineux.
On la retrouve plus apaisée (Les pieds dans l'bonheur), amoureuse (J'aime (pas), Mon homme); ayant définitivement tourné la page sur les précédents chapitres (Mais ça va, C'était donc rien); maman (Et puis juin, On dit); et malgré tout cela, toujours un peu tourmentée (Je me manque, Comme si c'était demain).
» Lire la suite

» Lire la chronique
» Retour en page WEB

Laisser un commentaire.

Contacts | (c) Ciaobella.fr | 2011