Rose, fraichement eclose (ELLE.fr)

Son CV : Issue d’une famille de musiciens, Rose a appris la guitare en autodidacte et s’est très tôt passionnée pour l’écriture. Après avoir été institutrice pendant deux ans, cette Niçoise de 28 ans a sorti son premier album à la suite d’une rupture amoureuse en septembre dernier.

Son nom de scène : Il vient du film « The Rose » de Mark Rydell inspiré de la vie de Janis Joplin, son idole. Son vrai nom ? Keren Meloul.
Sa première scène : « C’était à l’Olympia, en mars 2006, en première partie d’Alain Souchon. J’étais seule sur scène avec ma guitare devant un public sensible aux chansons à texte. J’aurais été beaucoup plus stressée si on m’avait dit que j’allais faire la première partie de Marilyn Manson ! J’avais déjà chanté en public auparavant, dans des bars avec des potes où j’interprétais des reprises. J’étais trop pudique, à l’époque, pour chanter mes propres textes devant des inconnus. »

Ses influences : La folk américaine des années 60/70 comme Joni Mitchell et Bob Dylan.

Son album : Dans son album éponyme, Rose distille de petites histoires avec une voix à la Carla Bruni et des paroles façon Camille. Son inventaire à la Prévert dans « La Liste » est exquis. Ca sent l’autobiographie, la vie en rose… ou en noir. C’est un album féminin qu’on écoute en boucle, sans se lasser.

Son style musical : Des ballades folk aux accents jazzy, country ou pop.

Dans son i-pod : Herman Dune et le dernier Arcade Fire.

Si elle était une chanson, elle serait… Un titre de Janis Joplin, « Mercedes Benz » par exemple : « Je me sens vraiment moi-même quand je la chante, j’aurais pu l’écrire ».

Notre chanson coup de cœur : « Ciao Bella », un adieu émouvant qui vous touche en plein cœur.

Prochains concerts : le 20 avril au Printemps de Bourges, le 27 avril en première partie d’Olivia Ruiz, une dizaine de festivals cet été et la Cigale le 15 octobre prochain.

» On en parle sur le forum
» Retour à la page WEB

Laisser un commentaire.

Contacts | (c) Ciaobella.fr | 2011