« La liste » de Rose (Nice-Premiere.com)

Interview réalisée pour le site Nice-Premiere.com

Hier, j’ai entendu « La liste » sur les ondes. J’ai trouvé cette chanson très attachante. Vous savez le genre de chanson dès qu’on l’écoute, on l’a pour la journée. Mais cette ballade n’était pas désagréable à fredonner : Un zeste de fraîcheur pour colorer mon mardi ! Alors j’ai voulu en savoir un peu plus sur cette auteur-compositeur-interprète et aujourd’hui, je vous la présente : Elle s’appelle ROSE. 

Rencontrer une artiste, Présenter sa liste, Partager ses mots, Apprendre des infos, Plonger dans sa vie, Colorer vos envies ! Chanter ses ballades, Descendre d’une estrade, Monter sur une scène, Offrir un album de Rose ! 

La jeune femme qui répond au doux nom de Rose appartient comme on dit, à la nouvelle scène française. Elle a 28 ans, elle est niçoise et elle a troqué son extrade contre une scène. Hier, elle enseignait aux enfants, aujourd’hui elle chante ses textes qui ressemblent à des poésies : des vraies textes qui parlent d’amour, d’espoir et de désillusion. Par ce premier album, Rose se dévoile légèrement. Sa guitare accompagne son timbre délicatement cassant sur des sonorités blues ou jazz, des ballades pop-folk. 

En 2006, la jolie Rose bat enfin des ailes, un battement qui n’est pas près de s’interrompre. Aller aujourd’hui, Nice-Première vous offre Rose : « Ciao Bella »

Nice-Première : Keren Meloul, qui est Rose ?

Rose : Rose est celle qui chante Keren

N-P : Pourquoi l’avoir baptisé ainsi ? 

Rose : Pour le film "the rose" inspiré de la vie de Janis Joplin

N-P : Comment passe-t-on de l’estrade à la scène ? 

Rose : C’est beaucoup plus simple au final, et ça me fait surtout moins peur !

N-P : Comment définissez vous votre musique ? 

Rose : Chanson française folk

N-P : Chansons à texte, comment vous vient l’inspiration ? 

Rose : Je ne m’inspire pas, je raconte ce qui m arrive, ce que je vis, ce que je ressens. J’espère pouvoir écrire sur d’autres choses très vite, et m’inspirer de la vie pour cela

N-P : Sont elles autobiographiques ? 

Rose : Complètement.

N-P : On dirait que le premier titre de l’album "La Liste" a toujours existé. 

Rose : Peut-être bien...C’est d’une banalité désarmante, et je pense que c’est ce qui fait son charme

N-P : En fait une fois qu’on l’entend, on la fredonne toute la journée. Magique ? 

Rose : Elle parle de moi, de vous, de lui...

N-P : Personnellement, j’ai été touchée par "Ciao Bella", un hommage à votre grand-père ? Comment est elle née ? 

Rose : Cette chanson est née en 10 minutes. J’ai trouvé le titre (les derniers mots que mon grand-père m’ait dits), puis le texte et la mélodie sont arrivés tellement vite...C’est réconfortant et jouissif lorsqu’une telle magie opère ! Mais malheureusement, ce n’est pas toujours le cas...

N-P : Alain Souchon vous a invitée à partager sa scène, comment s’est faite cette rencontre ? 

Rose : Très simplement, par notre maison de disque. Il a écouté mes maquettes, et m’a fait ce magnifique cadeau. Il est simple, généreux, et très apaisant.

N-P : Il parait que votre guitare se nomme "Martine" ? 

Rose : C’est juste la marque de ma guitare. D’où son petit nom qui lui va si bien..

N-P : Quelle est la "Saison" que vous préférez ? 

Rose : Le printemps. Tout est à refaire...Celle ou il est revenu.

N-P : "A l’envers", il y a quoi ? 

Rose : Il y a moi.

N-P : Voilà un album dans les bacs, la scène qui s’ouvre, "Les jeux sont faits" ... un rêve ? 

Rose : Plus qu’un rêve, une Illusion qui devient rêve, puis réalité...Je n’en attendais pas tant, mais le plus difficile reste à venir...rien n’est acquis, et tout peut disparaître aussi vite que ça n’est arrivé

N-P : A quand un concert à Nice ? 

Rose : Très vite je l’espère ! Déjà un show case à la FNAC en janvier

N-P : Que peut-on vous souhaiter pour 2007 ? 

Rose : Que le rêve ne s’arrête pas là...

Propos recueillis par Audrey Bollaro

» On en parle sur le forum
» Retour à la page WEB

Laisser un commentaire.

Contacts | (c) Ciaobella.fr | 2011