Chronique de l’album (Rock’n’France)

Critique de l'album par Patrice Saintonge

Dieu que cette Rose est belle, juste assez fragile pour nous dissuader de la couper, avec juste assez de piquants pour que l’on ose à peine la toucher. Et même si les fées ont été plutôt généreuses avec son physique, c’est avant tout de la beauté de son âme dont je veux parler. Et de sa voix, merveilleux instrument qui nous fait partager, au travers de textes poétiques aux rimes légères, les espoirs et les désillusions qu’apporte l’amour, la vie. ..

Keren Rose, auteur compositeur très prometteuse de la scène musicale actuelle féminine, nous parle donc d’amour et de poésie avec, pour accompagner sa fidèle guitare Martine, un grand nombre de musiciens de talent. Dans cet album éponyme sortie en septembre 2006, Rose, dont le nom de scène lui a été inspiré par Janis Joplin, avoue d’autres influences : Ricky Lee Jones, Bob Dylan, Neil Young, David Bowie, Emmylou Harris, Bruce Springsteen, j’en passe et des meilleurs, sans oublier Serge Gainsbourg. Les sonorités jazz et blues ont souvent la part belle, comme sur « Les jeux sont faits » , « Je m’ennuie » ou « Rose » , mais les 12 titres sont très homogènes, et le mixage de Dominique Blanc-Francard est parfaitement réalisé. Ayant renoncé à choisir un titre plutôt qu’un autre, laissant ce soin aux médias qui ont déjà commencé à s’intéresser à la demoiselle, j’ai malgré tout un petit penchant pour « Sombre con » , « J’ai’ » [J’ai dans mes mains autant de lignes que de destins qui me font signe] et pour « Ciao Bella ». Nul doute que son grand-père veille sur elle de là haut. A noter, pour souligner le talent d‘écriture de cette Rose tout juste éclose, la très jolie phrase qu’elle a déposée au verso de l’album, qui reprend tous les titres des chansons et qui se termine par ces mots : Je sais plus… Ces 3 mots qui pourraient être le titre du 13ème morceau qu’elle nous offre, caché à la fin de l’album. Oui, définitivement, cette Rose dégage un parfum qui me sied.

 

» Lien vers l'article original
» On en parle sur le forum
» Retour à la page WEB

Laisser un commentaire.

Contacts | (c) Ciaobella.fr | 2011